webleads-tracker

Agence conseil en content marketing B2B – Inbound Marketing

Actualités

Un blog dédié au Marketing de Contenus pour décrypter les tendances du Content Marketing et les bonnes pratiques pour sa stratégie de contenus. Des techniques, des outils, des conseils, des innovations dénichés en France et au delà... et toute l'actualité de Tonics !

11
Mar

Non, je ne vendrais pas mon âme pour plus de trafic !

Cette semaine, le sport français est en deuil.
Nous n’allons pas vous refaire l’histoire vous la connaissez déjà. Depuis la disparition des 3 grands sportifs et de leur équipe technique dans un crash, l’information se déverse, s’enrichit et circule sur les blogs et réseaux sociaux.
Je ne jugerai pas ici le traitement de l’information dans les médias.
En revanche, depuis hier, j’ai envie de pousser un réel coup de gueule contre tous les blogs ou autres supports, ayant décidé d’utiliser ce sujet pour… faire grandir leur trafic gratuitement !

« Business is business » , « prenons ce qui est bon à prendre », me diront certains, et pourtant NON.
Une bonne stratégie de content marketing, ayant pour but de générer trafic et leads qualifiés ne doit pas utiliser TOUTE l’actualité et le faire n’importe comment.

C’est donc l’objet de ce post, car sorti de la consternation qu’a engendrée la lecture de biopic de nos 3 sportifs disparus sur des blogs IT seulement quelques heures après le drame, c’est l’occasion de se poser les bonnes questions sur « Comment retraiter l’actualité dans le cadre d’une bonne stratégie de content marketing ».

1. L’actualité, oui. Mais la bonne.

Traiter l’actualité est capitale dans une bonne stratégie de content marketing, mais encore faut-il qu’elle soit en lien avec votre positionnement, votre ligne éditoriale, votre cible et bien sûr reliée plus ou moins directement à votre activité.

Vous êtes la fédération française de voile ? Votre société est sponsor de compétition sportive et cela fait partie de votre ADN ? Votre stratégie de contenu a pour objectif de faire valoir les droits des intermittents du spectacle ?
Alors en effet, le traitement de cette actualité dramatique peut trouver sa place dans votre calendrier éditorial, à condition qu’on y trouve un lien fort avec vos valeurs et ce que vous cherchez à véhiculer.

En revanche si votre stratégie vise à sensibiliser au bien-être au travail ou valoriser une expertise technique bien particulière, cette actualité n’aura pas, de prime abord, sa place dans un article dédié.
On peut toujours lier une actualité à son domaine, mais encore faut-il avoir du fond à mettre derrière…
Néanmoins, cela ne vous empêchera pas de poster un message de soutien neutre sur vos réseaux sociaux, ou un visuel symbolique si la cause vous touche particulièrement, car c’est aussi le rôle de vos réseaux sociaux.

2. Non! tout le Trafic n’est pas bon à prendre en B2B !

Surfer sur la tendance des articles qui font le plus de clics est tentant. Mais il est capital d’aller au-delà !

En B2B, le nombre de visites sur votre site ainsi que la viralité d’un article sont importants, mais uniquement lorsque il cible les bonnes personnes.

Chaque stratégie de content marketing B2B vise à transformer.  Se faire identifier comme experts et acteurs majeurs d’un domaine dans un premier temps, mais ensuite de transformer.
Acquérir une audience en surfant sur un sujet complétement déconnecté de votre cible aura pour effet de faire augmenter votre nombre de visites, mais de faire baisser votre taux de génération de lead et donc de transformation.

N’oublions pas que votre cible, experts dans votre domaine, risquera de ne pas comprendre la place de ce sujet d’actualité sur votre site, et cela pourra avoir un impact très négatif sur sa vision de vous :
Ne seriez-vous finalement qu’un opportuniste ? la réponse doit être NON.
Attention… le bad buzz peut surgir même en B2B… !


En conclusion
,  dans toute bonne stratégie de content marketing, le traitement de l’actualité a sa place, mais même si cela induit de la réactivité sur les sujets du moment, cela impose une vraie rigueur dans le respect de la ligne éditoriale et des sujets définis en amont.


Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Glossaire